Goldframe (1969)

Synopsis

Jason Goldframe, le grand producteur de films hollywoodiens, fût, en toutes circonstances, le meilleur et, surtout, le premier. Il veut également l’être en produisant le premier film en format 270mm ! Conditionné par son esprit compétitif, il en devient obsédé au point de vouloir dépasser en vitesse sa propre ombre. Un certain soir, il y parviendra.

 

«'Goldframe' représentait une première expérience dans la représentation d’un personnage dont la figure n’était pas nettement contournée. L’esquisse spontanée des contours de l’unique personnage du film, Mr. Jason Goldframe, s’alliait harmonieusement aux magnifiques décors de Paul Van Gysegem»

​ 

Palmarès  

1969 : « Trophée Richard Declerck », Grand Prix : Festival National du Film – Anvers.

1969 : Grand Prix du Film d'Animation : Festival National du Film – Anvers.

1969 : Prix du BRT : Festival National du Film – Anvers.

1969 : Prix « Meuter Titra » du meilleur film d'animation – Anvers.

1969 : Prix Spécial du Jury : Festival International du Film – Sydney (Australie).

1969 : En Compétition : Festival International du Film – Cannes (France).

 

Fiche technique

  • Support: 35mm

  • Noir et blanc

  • Découpe : 1 x 1.33 

  • Son : Optique-Mono 

  • Longueur : 5' 

  • Version originale : anglais

  • Réalisé par : Raoul Servais

  • Scénario : Raoul Servais

  • Animation : Willy Verschelde

  • Décors : Paul Van Gysegem

  • Musique : Duncan Calyer, Paul Van Gysegem

  • Producteur : Absolon Films/Anagram